Alien, le huitième passager

Titre: Alien, le huitième passager alien_le_huitieme_passager

Réalisateur: Ridley Scott

Synopsis: Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage. Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l’équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu’à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s’échappe dans les couloirs du vaisseau… 

Mon avis: Bon cela fait un moment maintenant que j’ai vu ce film et toute la saga, je crois cet été, mais j’en parle maintenant car je pense avoir un peu plus de recul sur une série de films qui m’a foutu une trouille pas possible. Je ne suis pas très film d’horreur et science fiction, je préfère la fantasy, mais même quand je n’aimais pas des scènes j’ai toujours voulu aller jusqu’au bout. Maintenant que j’ai vu ce film, je comprends mieux des références culturelles dans d’autres oeuvres. Alien est un combo de plusieurs genres, mais que des genres que je n’apprécie pas, et c’est ce qui fait sa force. Pour l’époque fin des années 1970, le film a du mettre aux spectateurs une énorme claque et on comprend pourquoi aujourd’hui la saga continue! Ce que j’ai apprécié dans ce film (parce que oui j’ai quand même apprécié certains trucs), c’est qu’au final et peut-être malgré lui, il nous fait passer la raison avant tout. Mais attention pas n’importe quelle raison, celle intelligente qui consiste à avoir un sang froid, ce qui est incarné par le personnage principal.

Ce qui me fait plaisir aussi dans ce film, c’est que c’est un film résolument féministe, avec justement son personnage principal, Ripley. C’est une femme, qui a un poste important dans le vaisseau ainsi que dans l’entreprise dans laquelle elle est, et on voit qu’elle a un certain caractère. Durant tout le film, il est mis en avant, même si au bout d’un moment c’est surtout l’instinct de survie qui est plus représenté, alors que le deuxième personnage féminin est un peu ridicule face à elle. Pour moi c’est le point fort du film, alors que le personnage aurait pu être un homme, même au début c’est ce que j’ai cru car le réalisateur nous fait nous concentrer sur d’autres personnages notamment le chef du vaisseau.

Ensuite le vrai point central du film, qui peut être considéré comme un personnage à part entière c’est le xénormorphe. Cette créature, qui te fout la trouille pendant tout le film parce qu’elle préfère être dans les coins sombres des scènes et qu’elle tue (ou/et bouffe) les personnages auxquels tu t’es attaché un minimum parce qu’ils sont dans des conditions difficiles. C’est une créature très bien réussie, qui te donne des frissons et qui te fait rentrer totalement dans l’univers de l’épouvante. Ce qui est certain c’est que j’espère qu’il n’y a pas de créature de ce genre dans l’univers ou même sur terre!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s