La Malédiction d’Erebor

Titre: La Malédiction d’Erebor thorin_by_aaorin-d5t1hnj

Auteur: Darkklinne

Univers: La Terre du Milieu

Résumé: Jamais les nains d’Erebor n’auraient du toucher au cœur de leur montagne ! Alors que la compagnie des nains tente de reconquérir leur royaume perdu, la route de Thorïn va croiser celle d’une étrange jeune femme. Qui est-elle et pourquoi veut-elle à tout prix les accompagner? Thorïn ne veut pas perdre son objectif de vue mais quand les sentiments s’en mêlent… 

Mon avis: Une fanfiction cette fois-ci dans l’univers de la Terre du Milieu, avec les nains du Hobbit. Je dois relire l’oeuvre de Tolkien pour pouvoir finir la lecture de cet univers. Donc pour cette fiction si vous avez vu les films c’est le principal car elle se base dessus.

Dans cette fiction, on suit deux personnages, Thorin et une personnage inventé par l’auteur, Ariana. L’histoire commence au moment où les ains sont emprisonnés chez les elfes. Les deux personnages se retrouvent enfermés dans la même cellule alors que Bilbo les délivre. Il faut savoir qu’on y retrouve les mêmes personnages des films et les mêmes intrigues amoureuses.

L’auteur ici donne une raison véritable à la venue de Smaug dans le royaume sous la Montagne, et lui invente toute une histoire très bien ficelée. En faisant cela, elle donne un autre peuple à la Terre du Milieu, avec des enjeux bien plus grands que les autres peuples que l’on connaît, les Drakonnites. C’est aussi cela l’enjeu principal de la fiction, c’est de réussir à faire partir Smaug. Comme dans les films vous me direz, mais au final étant donné que son peuple est contextualisé ça donne un tout nouveau sens.

Par contre, il faut faire attention ce n’est pas une histoire à mettre entre toutes les mains. En effet, elle est interdite (ou déconseillée) au moins de 16 ans pour cause de scènes de sexe. Aujourd’hui les romans érotiques ne sont plus vraiment mal perçus par la société, il y a donc de plus en plus de fictions à caractère érotiques. Je pense que ce n’est pas une mauvaise chose. En effet, on peut dire que c’est une sorte de libération sexuelle qui permet de coucher sur papier des fantasmes. Faut-il encore que cela soit bien écrit, pas comme les 50 Nunces. Ici en tout cas c’est le cas, ce ne sont pas des choses irréalisables et surtout elles ne sont pas vulgaires.

En général, la fiction est bien écrite, pas de fautes d’orthographes ni de syntaxe. L’histoire n’est pas super compliquée et heureusement l’écriture ne fait pas dans la facilitée. Il y a du suspens et l’oeuvre de Tolkien est ici respectée car je trouve que l’auteur lui apporte beaucoup avec ce nouveau peuple. De cette manière j’ai beaucoup aimé cette lecture.

Fanart de Aaorin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s